Fondation archéographie

Fondation Archéographie Lévy Stelle

Fondation d’utilité publique

faites un don à la Fondation d'utilité publique déductible de vos impôts

La Fondation

A buts d’utilité publique

  1. La création d’une nouvelle école, de classes d’humanité, dans le cadre d’une Université populaire d’histoire des alphabets, des chiffres et des métiers du monde. La création d’une Chaire Universitaire d’Archéographie, afin que chaque être humain vivant sur cette terre, en Orient ou en Occident, retrouve l’origine de son écriture, par la marque, le signe, la trace, des civilisations antiques entre le Nil en Egypte, le Tigre et l’Euphrate (Sumer – Akkad), l’Indus et le Gange en Inde…Le Mekong en Chine.
  2. Un enseignement laïque pour tous, les jeunes, les adultes, par l’écrit, la parole, le mouvement, la musique, le théâtre, la peinture, la poésie, dans la lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme, ainsi que celle contre les idées reçues pour une intégration réussie entre le culturel et le cultuel (histoire et origine des religions, des mythes du monde entier).
  3. L’édition de livres, de tableaux et de peintures thématiques relatifs aux lettres et symboles du monde entier, d’une revue mensuelle « Archéographie» sur la recherche des origines des lettres, des mots et des chiffres, qui remontent à la source linguistique des langues-mères :
  • Sumer – Akkad en Mésopotamie (en l’an -2000), l’Ougaritique (Syrie) en Orient.
  • Le proto-araméen (-1800), le proto-nabatéen (-1300), le Phénicien (-1200) diffuseur des écritures arabe, hébreu, libyque, éthiopienne, africaine, grecque. 
  • Le Sanskrit, le Chinois (dans la période de -1000 à -600) à l’origine des langues Asiatiques, le Tibétain, le Japonais, le Coréen …
  • Les Hiéroglyphes (par le Protosinaïtique : la réduction des hiéroglyphes en Egypte antique, (-2000).
  • Le Grec (8èmesiècle < NE), le Latin (6èmesiècle < NE), à l’origine des langues européennes : l’Etrusque, le Runique et toutes les langues véhiculaires, l’Allemand, l’Anglais, le Français, l’Italien, l’Espagnol, le Portugais, le Cyrillique, l’Arménien, le Georgien …

4. La recherche au sein d’une équipe formée par la «Fondation Archéographie Lévy Stelle» dans le domaine de l’archéographie, qui remonte à la source même de l’histoire de l’écriture, afin de mieux nous comprendre et de grandir par nos différences en favorisant le dialogue dans un esprit de paix sereine et durable.

5. La « Fondation Archéographie Lévy Stelle» ce dotera d’un lieu et point de rencontre hebdomadaire entre entrepreneurs, chefs d’entreprises, étudiants en quête de stages ou d’emplois, ainsi que toute personne en rupture d’activité et de travail afin de retrouver une vie digne qui est celle de l’être « debout » au travail, «vivre ensemble citoyen et responsable ».

  1. André Lévy 

    président

    Marc Stelle 

    Vice-président

Archéographie

Bescherelle Aîné

Dictionnaire Universel de la langue français -1865-

Archéographie : du grec  archéo ancien ; graphie décrire les monuments antiques.

L’archéographie est la description des monuments antiques sans relations philosophiques.

L’archéologie comprend nécessairement l’archéographie, mais non réciproquement.

L’archéographie est la science de la naissance des écritures.

Décrire : describer radical scribere, écrire, tracer, figurer, former des lettres, des caractères, des signes. Ecrire sur du papier, sur des tablettes, sur un mur, sur du sable, sur une ardoise ; écrire, compter, conter, raconter. Ecrire avec une plume, avec un crayon, avec du charbon, avec de l’encre, avec du sang.

  • Je me suis promis et je me promets de ne plus écrire ! (J.J. Rousseau)
  • J’ose agir sans rien craindre, ainsi que j’ose écrire. (Voltaire)

Staff

Présentations

André N. Lévy
Président

ANDRÉ NAFTALI LÉVY est né en 1950 dans une famille native de Mogador et de Safi au Maroc.
Très tôt, il s’est passionné pour l’origine et l’histoire des mots et des religions, remontant aux premiers textes connus (2000 avant notre ère). Il mène des re­cherches archéographiques et philolo­giques sur l’origine de notre alphabet, des langues-mères et des chiffres que l’on nomme «Science des lettres».
André N. Lévy commence ses voyages à l’âge de 17 ans, à 50 ans, est dans la transmission du savoir aux générations futures, afin d’éveiller les enfants, eux, les «constructeurs de demain», à la richesse des différences de cultures. Il est l’auteur du «Petit Lévy», Dictionnaire Archéogra­phique, édité en 2015.

Dr Marc Stelle
Vice-président

est né en 1983 à Genève où il a fait ses études de médecine. Passionné par l‘importance de la digestion et d‘une alimentation ajustée dans la prévention des malades. Il a fait son doctorat sous la supervision du Professeur Pierre Michetti, spécialiste des maladies inflammatoires de l‘intestin, à l‘Université de Lausanne. Il est spécialiste FMH en médecine interne générale et poursuit une formation approfondie en Allergologie et Immunologie clinique. 

Initié par André Naftali Lévy à l‘archéographie, il consacre parallèlement à son activité clinique son temps libre à la recherche des ponts entre les lettres et les mots de l‘Antiquité et la médecine actuelle.

Jeanne Lévy
Secrétaire

est info-graphiste & poli-graphiste, travaille sur toute la conception, la création de polices de lettres des alphabets anciens (akkadien, hiéroglyphe, proto-araméen, etc.), ainsi que de toute la préparation de documents graphiques incluant les textes et les images pour les livres d’André N. Lévy, elle conçoit le traitement de texte et l’illustration de la revue archéographique mensuelle et du site internet.

Elle tient le poste de secrétaire de la Fondation archéographie Lévy Stelle, s’occupe des tâches administratives, la prise et rédaction de procès-verbaux, de la tenue générale de la comptabilité de la Fondation.

Siège de la Fondation Archéographie Lévy Stelle

 

Quai de l’Arabie 6
1800 Vevey

SUISSE

 

Ecrivez-nous

Questions, remarques, suggestions …